Tumblelog by Soup.io
Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

May 19 2010

21:51

Yulbiz et Webcom partenaires

Après le Jello Martini Lounge et Tourisme Montréal, c’est au tour de Webcom de devenir commanditaire des Soirées Yulbiz. Nous vous invitons donc à vous joindre à l’évènement Yulbiz spécial Webcom le mardi 25 mai au Hall Ex-Centris,  voir les détails sur Facebook. Vous pourrez y croiser une grande partie des conférenciers qui seront présents lors de la conférence qui se tiendra le lendemain.

Ci-joint le communiqué de presse pour avoir toutes les informations à propos de la conférence:

Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia, conférencier spécial à la 8e édition de webcom-Montréal, la conférence internationale sur les nouvelles technologies et le Web 2.0.
Montréal, le 19 mai 2010 - Le 26 mai 2010, Montréal sera l’hôte de la 8e édition de webcom-Montréal, la conférence internationale sur les nouvelles technologies et le web 2.0. Vous utilisez Wikipédia ? Son fondateur Jimmy Wales, nommé une des 100 personnes les plus influentes au monde par le magazine Time, en sera l’invité d’honneur.

Parmi les conférenciers de renom qui seront également présents, notons Tara Hunt, pionnière et experte en marketing et en communauté en ligne et auteure du livre « The Whuffie Factor » , Clara Shih, auteure de « The Facebook Era » ainsi que Chris Heuer, fondateur du Social Media Club.

De plus, en début de programmation, le Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO) présentera les résultats exclusifs d’une étude réalisée sur la percée des médias sociaux et du Web 2.0 au Québec.

webcom-Montréal est la plus importante conférence francophone sur les nouvelles technologies au monde. Elle offre une gamme de conférences réparties dans quatre pistes différentes, soit Entreprise 2.0, Marketing 2.0, Solutions 2.0 ainsi qu’une piste thématique dédiée aux Relations publiques 2.0. Ces ateliers permettent aux participants de prendre connaissance de nombreuses études de cas 2.0 dans chacune des pistes, le tout regroupé sous trois grands thèmes que sont le Web en temps réel, les communautés en ligne et la collaboration Wiki.

Notons qu’à compter de 15 h 30, toutes les conférences seront offertes gratuitement et présentées sous forme de « Speed-Keynotes».

La programmation complète ainsi que tous les détails sont disponibles ici : www.webcom-montreal.com

Nouveauté : webTweet-Montréal

« Je tweete, donc je suis ». Une première conférence Twitter au Canada :Jeff Pulver, conférencier spécial à webTweet-Montréal

Pour la première fois au Canada et en collaboration avec webcom-Montréal, une conférence sur le site de micro-blogging et phénomène pop-culturel Twitter. Les médias, la politique, la nanolittérature, la musique, etc.

Pour sa première édition, webTweet-Montréal recevra nul autre que Jeff Pulver comme conférencier d’honneur. Jeff Pulver est le fondateur de Vonage et l’instigateur des conférences « 140 Characters », inspiration pour le webTweet-Montréal. La programmation complète est disponible ici : www.webcom-montreal.com

Quoi : webTweet Montréal

Quand : Mercredi le 26 mai 2010

Lieu : siège social de l’OACI (même endroit que webcom-Montréal

999, rue Université

Montréal, QC

Heure : 14 h 50

DÉTAILS GÉNÉRAUX

Quoi : webcom-Montréal & webTweet Montréal

Quand : Mercredi, le 26 mai 2010

Lieu : siège social de l’OACI (même endroit que webcom-Montréal

999, rue Université

Montréal, QC

Heure : 8 h à 18 h

Pour inscription : http://webcom-montreal.com

Tarifs :

webcom-Montréal : $495

webTweet-Montréal : $95

Sur Twitter :

http://twitter.com/WebcomMT

http://twitter.com/WebTweetMTL

Sur Facebook:

Webcom-Montréal

Webtweet -Montréal

May 06 2010

08:59

Le point sur 4 années de Yulbiz avec Philippe Martin

Philippe Martin est co-fondateur de Yulbiz et vice-président en charge de son développement international. Par un bel après-midi ensoleillé, au fameux Laïka, il a accepté de faire le point devant mon oeil magique sur l’évolution de cette communauté de blogueurs d’affaires hyper-locale et mondialisée.

Totalement informel à l’origine, Yulbiz s’est doté en mai 2008 d’un conseil d’administration, puis s’est assuré le soutien de commanditaires tels que le Jello Martini Lounge et, surtout, Tourisme Montréal.

Connaissant une grande croissance d’affluence depuis un an, l’équipe de direction passe désormais des accords préférentiels avec un lieu d’été et un lieu d’hiver. Le conseil a été en partie renouvelé avec l’arrivée en son sein de Pierre Bellerose et de Katheline Jean-Pierre. Il y manque encore une administratrice, si possible anglophone, ce qui mènerait à la parité des sexes et permettrait de rayonner un peu plus dans la communauté anglophone de Montréal.

Ailleurs dans le monde, plusieurs Yulbiz ont vu le jour, mais tous n’ont pas remporté le même succès. La recette idéale est pourtant simple : pour qu’un Yulbiz ait des chances de s’épanouir, il faut qu’il soit porté par une équipe et non par une seule personne. Apprise à la dure à Varsovie, San Francisco et La Havane, cette leçon permettra sans doute aux Yulbiz de Dijon, Laval (Québec) et Trois-Rivières de voir prochainement le jour dans de meilleures conditions.

PS: les blogueurs, on le sait, n’ont pas le tour des journalistes pour poser les questions qui tuent. Ne vous attendez donc pas à m’entendre demander à Philippe qui est membre de l’OSBL, quand a lieu sa prochaine AGA, qui élit le conseil d’administration ni où va « l’argent des commandites ». Personnellement, ces détails scabreux ne m’intéressent pas et la dernière fois que j’ai risqué une “question-piège”, je me suis retrouvé avec l’animation de ce blogue sur les bras ! Bref, si une question épineuse vous déchire les lèvres, posez-la lui directement lors du prochain Yulbiz, mais ne venez pas vous plaindre ensuite d’être intronisé trésorier bénévole. :)

Ami Calmant,

C.A.

April 27 2010

17:20

Yulbiz: que la tradition du blogueur invité soit.

Cela fait maintenant quatre ans que Yulbiz a pris son envol. Cet étrange volatile social est né en mars 2006 suite à l’heureuse rencontre, autour d’une table à cocktail du Café Méliès,  de Philippe Martin et Michel Leblanc (ou Michelle Blanc, peu importe). Depuis lors, les soirées mensuelles se sont succédées, les « yulbizeurs » multipliés, le concept a fait des petits sur les deux rives de l’Atlantique et les lieux de rencontre, devenant trop exigus, ont été renouvelés. Des centaines de communicateurs ont échangés accolades, bons mots et cartes d’affaires. Michelle Blanc, trop à l’étroit dans son costume trois pièces, a (presque) laissé tomber Second Life pour entamer une deuxième vie dans un nouvel avatar. La tradition de l’After Yulbiz est née. Des questionnements sur l’avenir de l’événement ont émergé. Nous avons ri, souvent, et nous avons aussi pleuré en choeur lorsque le rideau est tombé sur l’éternel sourire de Renée.

Bloguez-vous?Et maintenant, quatre ans plus tard, que ferons-nous de Yulbiz? Bof, quant à moi, ce n’est pas un problème. Il suffit que le Conseil d’administration de l’organisme continue de faire sa job minimale pour que la communauté des gens d’affaires branchés jouisse encore, pendant de longues années, d’un réseau social à taille humaine et à vocation festive. Le jour où la question deviendra vraiment sensible, j’imagine qu’il sera temps de passer à autre chose.

Il y a quelques semaines, lors d’une Yulbouffe dont l’invité était Henri Kaufman, j’ai interpellé Philippe Martin sur le piètre état du blogue de Yulbiz Montréal, quelque peu moribond depuis quelques temps — voire même depuis toujours. La question était dangereuse. Philippe s’est empressé de s’en saisir afin de m’introniser « animateur » de ce blogue. Gawd ! Moi qui n’ai même pas le temps de bloguer efficacement chez moi, comment pourrais-je le faire ici ?

La solution est apparue comme une bouée de sauvetage sur la mer déchaînée de mon cerveau dévasté :~) plutôt que de nommer un groupe de volontaires bénévoles qui s’essoufflerait fatalement au bout de quelques mois, pourquoi ne pas instaurer une rotation d’invités à qui l’on remettrait les clés du blogue pendant un mois, avec mission d’y publier autant de contenus en rapport plus ou moins direct avec la (vaste) mission de Yulbiz qu’ils le souhaitent ?

C’est ainsi que la tradition du « yulbizeur invité » voit le jour en pleine tempête de neige. Vu que Philippe m’a lancé la première invitation, je ferai ce que je veux de cette tribune qui m’est prêtée jusqu’au Yulbiz du 25 mai 2010. Ce jour-là, j’en transmettrai les clés à un autre blogueur invité qui se l’appropriera pendant un mois. Je n’ai aucune idée de ce que cela donnera ni où cela nous mènera. Peu m’importe, d’ailleurs, car comme disait Carlos Cataneda, la seule chose qui compte, c’est que le chemin ait du coeur. Heureusement, le coeur, ce n’est pas ce qui manque à Yulbiz et je vous en donnerai des nouvelles dès demain.

Christian Aubry

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl